L’Église protestante unie de France ouvre la bénédiction aux couples homosexuels

19/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation)
Le principal courant protestant ouvre la voie à une reconnaissants des couples homosexuels

Ce dimanche 17 mai avait lieu la journée mondiale contre l’homophobie. Et c’est en ce jour que l’Église protestante unie de France (EPUdF), qui incarne le courant historique du protestantisme français, a adopté la possibilité de bénir des unions homosexuelles. Le mariage n’est pas un sacrement pour les protestants, mais les couples hétérosexuels unis en mairie peuvent être bénis au temple.

…Si certaines personnes venaient nous demander une bénédiction après s’être mariées en mairie, il nous fallait pouvoir apporter une réponse. Nous avons donc organisé un débat, pas sur l’homosexualité, mais sur la manière de répondre à ces demandes.
Pasteur Laurent Schlumberger, président de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF)

L’EPUdF, qui incarne le courant historique du protestantisme français, qui rassemble également les luthériens, et les réformés, revendique 110 000 membres actifs parmi 400 000 personnes faisant appel à ses services.
Sur la centaine de délégués réunis à Sète, 94 ont voté en faveur de cette décision. Ce vote donne la possibilité aux 500 pasteurs membres de cette branche protestante de bénir des unions homosexuelles, sans pour autant obliger ceux qui y sont opposés.
Une autre église protestante avait déjà pris cette décision, il s’agit de la Mission populaire évangélique, bien plus petite que l’EPUdF. La décision ne fait toutefois pas l’unanimité dans le milieu protestant français, à l’image du Conseil national des évangéliques de France (Cnef), qui s’est déclaré consterné par un tel vote. En toute bonne logique, cette situation devrait rendre plus difficile le dialogue œcuménique entre catholiques et protestants.

Crédit photo : Bernard O via Flickr (CC) = temple protestant du Carla-Bayle (Ariège)