palmyre_7792488-12076404

l’État islamique est entré dans la cité antique de Palmyre

17/05/2015 – SYRIE (NOVOpress)
Les djihadistes de l’État islamique ont réussi à prendre le contrôle de plusieurs secteurs du nord de la ville, qui abrite les ruines de la cité antique de Palmyre.

La plupart des ruines monumentales, qui comportent notamment des colonnades torsadées romaines, des temples et des tours funéraires, se trouvent au sud-ouest de la ville. Le site, qui fut l’un des plus importants foyers culturels du monde antique, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Une éventuelle prise de Palmyre permettrait à l’État islamique d’étendre son influence au-delà de l’est et du nord de la Syrie où les djihadistes sont bien implantés. En terme de propagande, la présence de l’EI dans ce lieu historique ne peut qu’attirer l’attention du monde entier. La directrice générale de l’Unesco à d’ailleurs appeler le Conseil de sécurité de l’ONU à agir pour la préserver la ville de Palmyre.

Nombreux sont ceux qui craignent un nouveau saccage culturel. Le directeur des Antiquités et des musées syriens, Maamoun Abdelkarim, a confié sa peur de voir Palmyre tomber et la cité antique rasée par les djihadistes, qui ont déjà détruit des sites archéologiques dans le nord de l’Irak, notamment Nimroud et Hatra