Place de la République

La novlangue ne passe plus : les Français en overdose de « République » et « valeurs républicaines »

11/05/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Les incantations à base de « valeurs républicaines » et de « république » ne passent plus auprès de l’opinion, qui est désormais plus sensible au concept d’identité nationale.

Dès que nos gouvernants ont un échec ou une manipulation à cacher, ils en appellent aux « valeurs républicaines », dès qu’un opposant leur fait de l’ombre, ce dernier menace « la république ». La droite parlementaire, bonne fille, entonne le même refrain, avec l’UMP qui serait renommée « Les républicains ». Dommage, les Français se lassent de plus en plus vite de la novlangue de l’oligarchie, comme le démontre le sondage de l’IFOP publié dimanche 10 mai par le site Atlantico.

65 % des Français ne sont pas touchés par ces mots quand ils sont employés par les responsables politiques, car « ils ont été trop utilisés ». C’est le cas de 53 % des sympathisants de l’UMP et de 70 % de ceux du FN, mais de seulement 47 % de ceux du PS.
Entre « identité nationale » et « République », 38 % disent être davantage touchés par le premier terme, quand il est employé par des responsables politiques, 33 % par le second. 29 % ne savent pas.
Ils sont 47 % à l’UMP et 64 % au FN à être plus sensibles au concept d’identité nationale. En revanche, ce sont 54 % des sympathisants PS qui se déclarent plus touchés pas le terme « République ».

Crédit photo : Georgios Michalogiorgakis via Flickr (cc) : place de la République, Paris