nazislamisme

ISLAM = NAZISME… Le parti Conservateur du Danemark déclare la guerre au «Nazislamisme »

29/04/2014 – EUROPE (NOVOpress)  – Un parti politique au Danemark ose comparer L’Islam et le Nazisme : le Jyllands Posten a interviewé Søren Pape Poulsen, président du parti des Conservateurs Danois. NOVOpress relate pour vous cet entretien avec un homme qui ne se paye pas de mots

Les politiques sont conscients du grand nombre de voix à gagner à ne plus avoir peur de critiquer l’Islam. Les Conservateurs dans leur nouvelle campagne controversée se déclarent en guerre contre l’« Islamisme nazi » provoquant de fortes réactions indignées de la part de la gauche et des musulmans sur Facebook. Mais Søren Pape, chef de file des conservateurs, qui admet que « Nazislamisme » est un mot fort » – maintient qu’« islamistes et nazis partagent fondamentalement le même état d’esprit ». Les Conservateurs sont très populaires aujourd’hui. Et tandis que le président du parti Søren Pape Poulsen a lancé une nouvelle campagne autour d’un certain nombre de questions politiques, celle qui a retenu le plus l’attention est celle dont le thème est « Stop Nazi islamisme. »
Le président du parti, Søren Pape Poulsen, ainsi que le candidat au parlement d’Aarhus, Naser Khader, pensent qu’il existe de grandes similitudes entre l’islamisme et le nazisme. Voilà pourquoi ils n’hésitent plus à employer l’expression « Nazislamisme ».

Jyllands Posten : M. Pape, quels sont vos véritables motifs pour employer l’argument « nazisme » ? Votre programme ne dit rien sur ces musulmans qui dans le monde pratiquent l’Islam dans la paix. Votre campagne n’a qu’un slogan qui dit « Stop au Nazislamisme. »

Søren Pape Poulsen : Ce slogan devrait faire que les gens voudront en savoir un peu plus sur ce que nous voulons dire. Et nous permettre de montrer que nous avons des réponses sur l’ensemble des questions que se posent les gens.

M. Pape reconnaît que « Nazislamisme » est une expression volontairement forte. Mais il veut que les Conservateurs mettent les musulmans danois sur la défensive, parce que les musulmans extrémistes et les musulmans pacifiques partagent les mêmes croyances, souvent violentes et haineuses que l’on trouve dans le Coran. « Ils ont la haine de l’Occident et la haine des Juifs en commun. Les islamistes utilisent les mêmes arguments pour proclamer leur haine des Juifs comme l’ont fait les nazis – ils les considèrent comme des sous-hommes et détruisent toute expression culturelle considérée comme hérétique. »

Jyllands Posten : Pouvez-vous imaginer des politiciens danois qui soutiennent ce que vous appelez le « Nazislamisme » ?
Søren Pape Poulsen : Non, mais il peut y avoir une différence ceux qui veulent rester neutres, comme nous l’avons été pendant de nombreuses années et ceux qui veulent freiner cette dérive. Le point essentiel est de dire clairement qu’il y a des valeurs que nous devons défendre. Il ne peut y avoir un » véritable débat « sur le sujet sans désigner les choses leur nom véritable.
Jyllands Posten : les médias habituellement ridiculisent ceux qui « jouent la carte de la peur » disant qu’ils n’ont aucun autre argument. N’êtes-vous pas inquiet à ce sujet ?
Søren Pape Poulsen : Non, nous allons mener notre campagne au cours des trois prochaines semaines et c’est juste un des points que nous nous présentons. Je pense qu’il est important que nous ne soyons pas politiquement corrects et appelons les choses par leur nom.
Jyllands Posten : Utilisez-vous également ce terme pour provoquer ?
Søren Pape Poulsen : Oui, vous devez parfois choquer les gens pour retenir leur attention. Nous aurions pu développer de longs argumentaires sur ce sujet, mais je suis sûr qu’en employant une expression comme Nazislamisme nous avons eu immédiatement l’opportunité de vous dire ce que nous entendons par ce concept. Notre choix des mots n’est pas innocent. Une partie de l’ADN de l’islamisme est la haine de la démocratie occidentale et la haine des Juifs. Nous pouvons encore le vérifier récemment avec les deux actes terroristes commis à Copenhague et Paris. Dans les deux cas, il y a d’abord eu une attaque contre démocratie puis contre les Juifs. Les islamistes utilisent encore le même genre d’argument dans leur haine des Juifs que les nazis ont en leur temps. Ils désignent des groupes puis les séparent du reste de la population. Le Nazislamisme est le plus grand danger que nous affrontons aujourd’hui.

Crédit photo : montage photo barenakedislam (cc)