Plus de départs féminins que masculins pour le djihad en mars

Plus de départs féminins que masculins pour le djihad en mars 2015

16/04/2015 – FRANCE (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
En mars 2015, plus de femmes ont été signalées partantes par rapport à leurs homologues masculins. Ainsi, alors que les hommes étaient 125 à partir, les femmes auraient été 136. Selon Bernard Castanet, commandant de l’unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat) « Il y a une implication importante des femmes et c’est un phénomène nouveau par son ampleur ». Le préfet Pierre N’Gahane, secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance a lui affirmé le recensement de 3 670 cas de départs signalés depuis le 29 avril 2014.

On peut tenter d’expliquer cette évolution en constatant que l’Etat islamique tente de plus en plus de séduire les jeunes femmes et adolescentes dans leurs vidéos de propagande.

Crédit photo : DR.