La Cour des comptes épingle la réforme Valls‑Cazeneuve de l'asile

La Cour des comptes épingle la réforme Valls‑Cazeneuve de l’asile

15/04/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
« Le projet de loi sur la réforme de l’asile ne répond pas à la question centrale de la gestion des déboutés qui provoquent une embolie ». « Tant que la question de l’organisation systématique et rapide de leur retour ne sera pas réglée, le système ne pourra fonctionner correctement » ; « La politique d’asile est devenue la principale source d’arrivée d’immigrants clandestins en France. »… Voici les phrases choc du rapport de la Cour des comptes sur l’accueil et l’hébergement des demandeurs d’asile auquel Le Figaro a eu accès. Ce mercredi la réforme Valls‑Cazeneuve arrive en commission des lois au Sénat.

On y découvre qu’entre 2009 et 2014 le coût de l’asile s’élève à plus de 2 milliards d’euros par an pour l’état. Ce coût a augmenté de 60 % en cinq ans. Avec 66 251 dossiers déposés, les demandes sont concentrées en Ile‑de‑France. Seuls 1 % des déboutés sont effectivement éloignés, les autres restent donc en situation irrégulière.