Finkielkraut

Alain Finkielkraut donne son avis sur le Front National

02/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Élisabeth Lévy et Alain Finkielkraut débattent chaque dimanche entre 12h et 12h30 sur les thèmes marquants de l’actualité sur les ondes de RCJ – 94.8 à Paris.

Ils se sont entretenus dans l’émission l’esprit de l’escalier du 29 mars sur la montée constante ces dernières années du parti de Marine Le Pen.

Après avoir palabré sur la déclaration de Serge et Beate Klarsfeld quant à leur éventuel exil si le FN accédait au pouvoir, la chroniqueuse interpelle le philosophe de but en blanc en fin d’émission sur sa posture politique : « je ne comprends plus ce qui vous sépare du Front National, finalement. »

Il rétorque : « Je n’appelle pas ici à voter Front National, tout au contraire. » L’essayiste académicien considère que le mouvement national n’est ni antisémite, ni fasciste, mais qu’il est démagogique et bonapartiste.

Alain Finkielkraut reproche également au FN d’argumenter sur : « l’opposition entre un peuple qui serait sain et une élite forcément pourrie et corrompue. »