zemmour_rtl

Éric Zemmour s’adresse à Sarkozy : « Nicolas, souviens-toi d’Édouard ! »

31/03/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Fort de son succès au départementales, Nicolas Sarkozy roule vers 2017. « Il a gagné, c’est plié. Il en est convaincu, il les aura tous : Hollande, rien qu’un minable usurpateur ; Valls, rien qu’un immonde imitateur ; Juppé, rien qu’un héritier ; Fillon, rien tout court ; et Marine Le Pen, qui n’a rien gardé de la culture de son père« , lance Éric Zemmour.

Mais pour le polémiste, Sarkozy se trouve dans la situation de Balladur, à qui il a fallu deux ans pour passer de « vainqueur irrésistible » à « perdant irrémédiable ».

Éric Zemmour prévient :

Il ne peut rien lui arriver. Rien, enfin trois fois rien

Des régionales à la proportionnelle « qui réinstallent aux yeux de tous le Front national en premier parti de France » ; des juges « qui lui donnent des nouvelles de Libye et du Qatar » ; un nouveau parti (« Les Républicains »), « trop américain pour les uns, sœur jumelle de la gauche républicaine de Valls pour les autres »… « Parfois la nuit, Sarkozy se réveille en sursaut. Une voix d’outre-tombe lui a murmuré : souviens-toi d’Édouard !« , conclut Éric Zemmour.