Les Observatoires du Grand Remplacement et de l’islamisation scellent un partenariat

Les Observatoires du Grand Remplacement et de l’islamisation scellent un partenariat

23/03/2015 – FRANCE (NOVOpress via Observatoire du Grand Remplacement)
Le gouvernement français a officiellement décidé d’augmenter les naturalisations d’étrangers, les régularisations de clandestins, et les visas délivrés aux pays d’Afrique du Nord et d’Afrique noire, sources principales d’immigration musulmane. Afin d’apprécier les flux migratoires et la présence d’individus d’origine étrangère sur le sol national, de manière quantitative et qualitative, les Observatoires du “Grand Remplacement” (www.grand-remplacement.com) et de l’islamisation (www.islamisation.fr) vont travailler de pair afin d’informer la population française sur les chiffres de la substitution de population, amorcée depuis 40 ans et accélérée depuis 10 ans. Ce tsunami migratoire représentant un péril mortel pour notre civilisation, nous ne pouvons plus nous permettre de faire dans la dispersion: c’est donc dans un esprit d’union, face à l’urgence de la menace, que nos deux observatoires vont sceller un partenariat afin de lutter encore plus efficacement.

François Héran, directeur de l’Institut national d’études démographique (INED) a prévenu “Le brassage va continuer, ce n’est pas que je sois pour ou contre, c’est une question objective : l’immigration deviendra le premier moteur de croissance de la population, alors forcément le brassage va progresser, et rien ne l’arrêtera, donc il vaut mieux s’y préparer que d’essayer de nier la réalité.” (François Héran, 27 janvier 2007, Soir 3, France 3).

Face à des élites aveugles qui précipitent le pays dans le chaos multi-ethnique sur fond d’islamisation rampante, notre tâche consiste à diffuser au maximum nos informations afin de précipiter la prise de conscience des Français sur les graves dangers qui pèsent sur l’avenir de leur pays.

Michèle Tribalat, collègue de François Héran à l’INED, parle elle de “phénomènes de sécession territoriale”, et se prépare à “voir apparaître des revendications politiques d’un droit dérogatoire sur base ethnico-religieuse” (Michèle Tribalat Revue générale de Stratégie, janvier 2007). C’est pour que de telles analyses soient étayées par des chiffres et des faits quotidiens (constructions de mosquées et d’écoles musulmanes, revendications communautaires) que L’Observatoire du Grand Remplacement lancé par les Identitaires – et parrainé par Renaud Camus – et l’Observatoire de l’islamisation, dirigé par l’essayiste Joachim Véliocas opèrent ce rapprochement. L’union fait la force !

Crédit photo : DR.