Selon Najat Vallaud-Belkacem : le cochon est confessionnel

Pour Najat Vallaud-Belkacem, le porc est confessionnel…

21/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Pour le ministre de l’éducation nationale, le repas halal (licite religieusement) n’est pas confessionnel et les repas avec du porc le sont.

Comme l’a fait remarqué Jean-André Bossy dans son article : « Pour Najat Vallaud-Belkacem, le porc est [confessionnel !] » sur Boulevard Voltaire, sa réaction à la suppression des menus de substitution dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône est pour le moins incongrue.

Elle a, en effet, déclaré : « Supprimer la possibilité d’avoir un menu non confessionnel, je trouve que c’est une façon, en réalité, d’interdire l’accès de la cantine à certains enfants. »

Le cochon est donc un menu confessionnel, mais de quelle religion ?

Quelle théologie occidentale, puisque les faits se passent en France, oblige ses adeptes à quelque obligation alimentaire porcine ?

Et les menus dits de substitution ne sont-ils pas confessionnels, au contraire, puisque le porc y est proscrit par obligation religieuse en étant haram (illicite religieusement) ?

Najat Vallaud-Belkacem doit – elle relire le Coran, mais aussi la bible ou sont-ce aux religions de s’adapter aux vues de l’esprit de la controversée ministre de l’Éducation nationale ?
Crédit photo : Jacques via Flickr (cc)