Manuel Valls contre l'interdiction du voile à l'université

Manuel Valls contre l’interdiction du voile à l’université

06/03/2015- PARIS (NOVOpress)
L’islam de France voulu par Manuel Valls portera le voile cher aux populations orientales y compris à l’université. Le Premier Ministre a affirmé clairement sa position lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue québecois à Matignon.
Une pléiade de mesures consacrées à la politique de peuplement pour la mixité sociale dans les quartiers sensibles sont à venir prochainement. On ne le dira jamais assez : le grand remplacement passe par le grand mélange. Les zones urbaines et rurales vont encore plus se retrouver avec les affres de l’islam et de la délinquance, criminalité extra-européenne d’ici peu puisque c’est une volonté gouvernementale.
Le voile, véritable pollution culturelle, de plus en plus prégnant sur le territoire national est l’étendard, le repère de l’islamisation. Il a, certes l’avantage d’exacerber l’exaspération de la population. Mais, il a surtout l’inconvénient d’affirmer une victoire dans la conquête de notre sol avec l’appui des partis successivement au pouvoir.
– Qui, surtout, a envie que ses enfants étudient à l’université au milieu de voilées, de barbus, sous la pression des interdits de la charia et autres salamalecs ?
Nos jeunes femmes se retrouveront vite qualifiées d’impures pour port de jupe par la gent féminine musulmane, comme objets d’harcèlements sexuels par les musulmans estudiantins voyant dans l’absence de voile une invitation à la débauche. Car concrètement, c’est ainsi que cela se passe dans les zones de non-droit français fortement islamisées et laisser l’islam s’exprimer mène toujours à ces comportements.
Manuel Valls ne fait pas là un échec politique, du moins pas de sa politique, puisque la mixité sociale qu’il faut entendre par ethnique est un instrument de l’éclatement des nations occidentale.