Valls et son Islam de France

Valls et son Islam de France

03/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Manuel Valls s’attaque à « tout ce qui retarde un islam de France ».

Tel est le nouveau leitmotiv du premier Ministre exprimé lors de sa visite à la grande mosquée de Strasbourg ce 3 mars 2015. Plus un islam financé de l’étranger, mais qui le sera avec les deniers publics, l’argent des contribuables, il est bon de le rappeler. Le triste choix s’imposant est d’une dichotomie affligeante : l’ingérence de puissances étrangères par le prosélytisme et l’argent ou le racket du Français pour un islam de France qui sera tout autant prosélyte.
La loi 1905, ce paillasson où l’on s’essuie les pieds en faisant mine de le brosser, a depuis longtemps des difficultés de survie. Il est devenu usuel de dire tout et n’importe quoi en son nom, surtout son contraire.
Ce culte musulman qui serait enseigné à l’université à l’avenir, qui serait financé par le citoyen de France, qu’a t-il de séparé avec l’État ?
Trop de gens dans les divers cercles de pouvoir ont pris cette détestable habitude de ne pas respecter la France, de la traiter en imbécile docile, de déchirer sa culture, son mode de vie, son histoire, son peuple. Quand elle n’est pas insultée, usurpée, elle est vendue par petits morceaux de patrimoine. La voici aujourd’hui officiellement islamisée au nom de la laïcité, bien sûr.