Jean-Marie-Le-Pen

Jean-Marie Le Pen réclame l’expulsion des imams qui ne respectent pas les lois républicaines

20/02/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Repris à son compte par Manuel Valls pour désigner le péril terroriste islamiste qui se dresse face à la France et aux pays occidentaux, l’expression « islamo-fascisme » a charrié de nombreux commentaires dans la classe politique, tant pour sa pertinence avérée que pour son origine politique. Pour Jean-Marie Le Pen, ce n’est ni plus ni moins qu' »une malédiction » qui est « attachée à ce mot qu’on applique à n’importe qui ».

« On essaie toujours de se servir de ce mot comme une arme comme si nous étions en 1936 », regrette le fondateur du FN. Or, selon lui, « le gouvernement par la terreur, c’est malheureusement notre pays qui en a donné l’exemple pendant la Révolution française ».

Pour Jean-Marie Le Pen, l’État n’a pas à se mêler de la formation spirituelle et religieuse des cadres d’une religion :

Si ces imams ne correspondent pas au respect des lois républicaines, ils doivent être expulsés ou emprisonnés.

Enfin, le fondateur du FN a tenu à dénoncer la théorie du Pas d’amalgames :

Je tiens aussi quand même, peut-être comme Chauprade, que, historiquement, toute collectivité, toute communauté, qui a une aile terroriste finit par lui obéir.