« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)

« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)

17/02/2015 – PARIS (NOVOpress)
Au milieu d’une actualité particulièrement chargée en massacres, attentats, enlèvements et autres décapitations commis au nom d’Allah, RMC a réussi le tour de force d’organiser vendredi dernier son célèbre talk-show en direct de la mosquée de Bordeaux, avec l’intention à peine déguisée de convaincre ses auditeurs que l’islam est une « religion de paix et d’amour ». Mais, manque de chance pour la radio, ceux-ci sont moins bêtes qu’elle ne le pense.

« Grandes gueules », mais pantalons baissés (Présent 8296)Pédagogie musulmane

Pour l’occasion et en bons dhimmis, Marschall et Truchot, ainsi que leurs « GG » du jour Pascal Perri, Jacques Maillot et Marie-Anne Soubré, devaient bien sûr présenter l’émission en chaussettes : l’une des conditions fixées par l’imam, avec l’obligation également de « surveiller leur langage ». Comprenez : éviter les grossièretés, mais aussi les sujets qui fâchent. Aussi, et comme l’on pouvait s’y attendre, l’émission censée traiter des « grandes questions liées à l’islam en France » n’aura-t-elle été qu’un rabâchage du discours officiel dissociant djihadistes et « vrais musulmans ».

Moment fort du programme : l’intervention de l’imam Tariq Oubrou, qui confia avoir invité les GG dans sa mosquée « pour une raison essentiellement pédagogique ». Et pédagogie il y eut : Marschall et Truchot écoutèrent gentiment l’imam proche des Frères musulmans expliquer que l’islam est une religion de paix, qu’il doit certes entamer une réforme, mais que cela prendra du temps… Ce que tout le monde a pu constater dès le lendemain avec les attentats de Copenhague ou encore la décapitation de 21 chrétiens coptes en Libye !

Indignation des auditeurs

Le hic, c’est que beaucoup de gens ne « marchent » plus. Comme cet auditeur qui reprocha très justement à Marschall et Truchot de ne présenter que « les bons côtés de l’islam ». Ou encore ces centaines d’internautes qui, dès l’annonce de l’émission par RMC, dénoncèrent la démarche scandaleuse de la radio. Et, depuis, les auditeurs ne décolèrent pas sur les réseaux sociaux. Certains confiant leur dégoût et leur colère. D’autres annonçant qu’ils écouteront dorénavant Europe 1, ou appelant à boycotter RMC.

Franck Delétraz


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !