La LDJ supprime sa page sur les dégradations antisémites de voitures dans le 16ème. Les auteurs sont un couple juif voulant changer d’HLM !

Tags antisémites de voitures dans le 16ème : les auteurs sont un couple juif

11/02/2015 (modifié le 11/02/2015 à 16h00) – PARIS (NOVOpress) – Les fausses agressions ou dégradations de lieux de cultes commises par les fidèles eux-mêmes ne sont pas réservées aux seuls musulmans. Des tags antisémites réalisés sur des véhicules à Paris a fait pendant quelques jours la une de l’actualité, et fait couler beaucoup d’encre.

Las…! La police a découvert hier que les auteurs sont un couple juif voulant changer de HLM… Le couple avait déjà porté plainte plusieurs fois pour des inscriptions antisémites : l’analyse de l’écriture a montré qu’elles étaient des mêmes mains.

L’empressement avec lequel les médias se sont emparés de ce fait divers (alors que de vrais actes antisémites sont commis régulièrement sur le territoire français, libanisation du pays oblige) et le silence persistant qui entoure les profanations presque quotidiennes de lieux de culte chrétiens est emblématique du deux poids-deux mesures que subissent chaque jour de plus en plus de Français.