Soumission : on y est presque !

Soumission : on y est presque !

La vraie soumission des faux résistants.

Les attentats islamistes contre Charlie hebdo et l’épicerie casher vont renforcer les lois antiracistes qui visent quasi exclusivement l’extrême-droite ou ce qu’il en reste. On ne se trompe certes pas de cible, mais on se donne bonne conscience antiraciste à moindre coût. L’ennemi principal reste celui d’hier, ce qui évite l’affrontement avec celui d’aujourd’hui. C’est l’islamisme radical qui fait monter l’antisémitisme en France en dénonçant la politique sioniste.

En réalité la montagne de mobilisation va accoucher d’une souris.

Soumission : on y est presque !Mais il y a pire… en fait on s’aperçoit au fil des semaines que la résistance affichée massivement et sans risque cède rapidement le pas à la lâcheté ordinaire. Le film Timbuktu, charge féroce contre les barbus maliens, va être récompensé mais il a été, dans certains endroits, déprogrammés. Même chose pour le film d’auteur l’« Apôtre » ou pour la pièce «  Lapidée ». Les caricaturistes eux-mêmes mettent la pédale douce pour le respect de l’autre… quand cet autre est musulman.

Soumission : on y est presque !En fait c’est, dans le milieu culturel, une sorte de «  courage fuyons » qui donne raison aux djihadistes. On n’ose plus critiquer l’islam pour ne pas stigmatiser les musulmans, on se «  soumet «  à sa vision du monde » par crainte, derrière le leurre du vivre ensemble. La mobilisation pour la liberté débouche sur une dynamique favorable à ceux qui veulent islamiser notre société. Un comble.

Soumission : on y est presque !On se refuse à nommer l’ennemi le plus souvent, on  se refuse à le combattre vraiment pour ne pas stigmatiser sa religion et la justice est là pour freiner toute tentation de défense immunitaire de l’identité. On va donc traquer les mauvais pensants non musulmans et gauchiser l’éducation nationale pour formater sans s’embarrasser des libertés de penser, les enfants de plus en plus jeunes. Comme dans tout régime totalitaire. Tout cela est stupide.

Les djihadistes qui veulent détruire notre civilisation pour y imposer leur obscurantisme religieux se réclamant de l’islam se moquent du durcissement des lois antiracistes et de l’éducation laïque. Ils sont dans un monde, dans une autre dimension où un livre et une proclamation  de soumission au seul vrai dieu, le leur, remplace toutes les connaissances  qui sont  donc inutiles sinon nocives.

On veut les impliquer dans un  système de pensée et de culture qu’ils considèrent comme le mal.

Ils n’ont pas besoin de lire puisqu’ils savent réciter. On leur applique une éducation qui est une rééducation à la Viet et qui n’est certes pas adaptée. L’antiracisme est le soviétisme d’aujourd’hui a-t-on  déjà dit…. Il le prouve chaque jour d’avantage en ne prenant pas en compte  les réalités du moment pour s’acharner sur le passé.

Ce n’est pas contre les nazis qu’il faut résister, mais contre les islamistes. La confiscation idéologique et le détournement de l’émotion de la tuerie de Charlie Hebdo auront des effets désastreux sur notre sécurité et le maintien de nos valeurs historiques.

Car cette émotion  est utilisée par des gens qui sont responsables de ce qui arrive et qui refusent de le reconnaître, car ils sont le bien et ne peuvent donc avoir tort, s’acharnant contre ceux qui avaient vu ou qui sont vraiment des insoumis….

La soumission objectivement progresse plus que jamais.

Jean Ansar

Source : Metamag.