La coalition qui dirige le Limbourg néerlandais tombe suite à la visite du président turc

La coalition qui dirige le Limbourg néerlandais tombe suite à la visite du président turc

22/04/2012 – 12h30
LA HAYE (NOVOpress via Lionel Baland) — Dans la province du Limbourg aux Pays-Bas, la coalition qui gouvernait, constituée du PVV (Parti pour la liberté dirigé par Geert Wilders, parti patriotique), du VVD (Parti libéral de droite) et du CDA (Parti démocrate-chrétien) est tombée ce vendredi 20 avril 2012.

Le CDA s’en est pris lors d’un débat au sein de l’assemblée législative de la Province au comportement de membres PVV de l’exécutif de la Province lors de la visite d’État du Président turc Abdullah Gül aux Pays-Bas. Le chef de file des élus du CDA au sein de l’organe législatif de la Province a déclaré que la confiance dans la coalition n’existe plus. Selon lui, le PVV a endommagé l’image du Limbourg et sa position dans le domaine du commerce international.

La dispute a débuté lorsque deux membres PVV de l’exécutif de la Province du Limbourg, Theo Krebber et Antoine Janssen, ont fait savoir qu’ils ne seraient pas présents lors d’un repas réunissant le président turc et les membres de l’exécutif provincial. Ils ont ensuite changé d’avis, au grand déplaisir des élus PVV au sein du législatif de la Province, lorsqu’il a été établi que la Reine Beatrix serait présente.

Le groupe des élus travaillistes (PvdA) a introduit une motion de méfiance à l’encontre de Theo Krebber et Antoine Janssen. Le PvdA prétend que les deux PVV ont annulé sous la pression de leur parti. Theo Krebber dément. Il indique avoir raté un courriel au sein duquel était annoncée la présence de la Reine Beatrix. Lorsqu’il a appris que la Reine viendrait, il a décidé d’assister au repas. Le PvdA a retiré sa motion de méfiance lorsque le CDA s’est retiré de la coalition qui dirige la Province du Limbourg.

Précisions :

1/ Le Limbourg néerlandais est devenu un bastion du PVV, alors qu’il a été durant des décennies un bastion CDA.

2/ Le PVV, parti opposé à l’islam, obtient de très bon résultats dans cette province qui compte peu de musulmans, pas beaucoup d’étrangers et peu de problèmes économiques et de chômage.

3/ La fin de la coalition qui dirige la Province de Limbourg s’est déroulée vendredi 20 avril 2012, donc avant que, hier, le Parti de la liberté (PVV) de Geert Wilders retire son soutien à la coalition gouvernementale des Pays-Bas, soutien qui est indispensable à cette coalition minoritaire.

Image en Une : drapeau du Limbourg néerlandais.