Immigration : Michèle Delaunay (PS) veut « imposer la mixité », mais… pas la pratiquer

Immigration : Michèle Delaunay (PS) veut « imposer la mixité », mais… pas la pratiquer

20/03/2012 – 08h00
BORDEAUX (via Infos Bordeaux) —
Le député socialiste de Bordeaux est en colère. Dans un article publié sur son site internet « Immigration : bonne question, médiocres réponses », Michèle Delaunay s’insurge contre les récents propos de Marine Le Pen et Nicolas Sarközy concernant « le débat avarié sur la viande Halal et la dénonciation du trop grand nombre d’immigrés ».

Pour la fille de l’ancien préfet de la région Aquitaine, le problème de l’immigration en France ne viendrait pas de sa quantité, mais uniquement de sa concentration : « Une politique du logement imbécile a concentré les migrants du sud dans quelques dizaines de quartiers ».

Elle propose donc une solution qui ne s’embarrasse pas de précautions : « imposer de la mixité réelle dans tous les projets immobiliers, imposer la mixité scolaire dans tous les établissements publics et privés, quitte à transporter les élèves d’un quartier dans l’autre » et rajoute « matraquer financièrement les villes qui ne font aucun effort non seulement pour le logement social mais pour sa localisation dans des quartiers où il quasiment absent (notre ville en est le bon exemple) ».

Comme disait Sophocle : « Le mauvais exemple est contagieux ». Nos lecteurs imaginent que Madame Delaunay habite le Grand-Parc, quartier de mixité par excellence au sein de sa circonscription. Pas du tout, le député réside dans un des quartiers les plus huppés de la ville, près du Jardin-Public, où la concentration de migrants est une des plus faibles à Bordeaux. Faites ce que je dis, pas ce que je fais !