Le rire est il encore permis en Europe ? Entretien avec Oscar Freysinger [audio]

Le rire est il encore permis en Europe ? Entretien avec Oscar Freysinger [audio]

18/10/2011 – 10h45
GENÈVE (NOVOpress) —
 Le procès du graphiste de l’UDC (qui a d’ailleurs été acquitté vendredi 14 octobre) qui avait inventé un jeu vidéo humoristique anti mosquées est un révélateur : aujourd’hui en Europe, la moindre critique, la moindre blague vis-à-vis de la religion musulmane ou vis-à-vis tout simplement de tout ce qui n’est pas “politiquement correct” entraine procès, menaces, et censure de la part d’une nouvelle forme d’inquisition.

L’on se souvient encore des caricatures de Mahomet qui avaient entrainé une déferlante de violence dans plusieurs pays d’Asie et des menaces à l’encontre du Danemark.

Si la Suisse et plus particulièrement l’UDC sont aujourd’hui montrés du doigt par une partie de la presse européenne, c’est parce que certaines de ses figures, dont Oscar Freysinger, n’ont manifestement pas oublié que l’Europe (et particulièrement la Suisse et la France) ont été les pays de villégiature de Voltaire, esprit libre s’il en est, et refusent toute soumission au dogme politiquement correct. Point de violence chez Freysinger, mais beaucoup d’humour. Un humour qui semble plaire aux suisses, puisque l’UDC, le parti d’Oscar Freysinger est créditée de 30% des intentions de vote lors des élections fédérales à venir.

Rencontre avec l’homme qui a dit non aux minarets. Rencontre avec un des leaders de la résistance Identitaire européenne.

[MEDIA not found]

Crédit photo : ofreysinger.ch