Changement de société : Hollande persiste et signe

Changement de société : François Hollande persiste et signe

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Le président annonce « la poursuite des réformes à un rythme accéléré ». Les familles s’en sont aperçues puisque le montant des allocations familiales variera en fonction des revenus des parents, quel que soit l’âge des enfants. Encore une fois, se vérifie l’adage pasquaïen selon lequel les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ! Pendant ce temps, les étrangers bénéficient toujours plus de la générosité de l’Etat, puisque les crédits alloués à l’Aide médicale d’état dépasseront allègrement le milliard d’euros en 2015. Le ministre de la Santé, Marisol Touraine, a reconnu que les dépenses de l’AME avaient explosé en 2013, passant de 588 à 744 millions d’euros en raison « De la forte poussée du nombre de bénéficiaires ». Bel euphémisme pour qualifier la forte poussée démographique des clandestins… Le Grand remplacement, selon l’expression de Renaud Camus, est donc en marche.

Les scènes chaotiques prophétisées par Jean Raspail se multiplient sur notre territoire. A Calais 300 à 400 immigrés clandestins — désormais appelés en novlangue « migrants » — ont récemment pris d’assaut des camions embarquant pour l’Angleterre. Et ce ne sont pas les maigres renforts envoyés par Cazeneuve à Calais qui vont mettre fin à la submersion de l’immigration clandestine. Désireuse d’apporter sa pleine solidarité aux Calaisiens submergés par des milliers de clandestins venus de tous les coins du monde, Marine Le Pen a dénoncé à Calais le laxisme gouvernemental et l’inaction de l’Europe.

Inadaptation du cadre juridique européen et français, laxisme des services de l’Etat et complicité des acteurs sociaux, se conjuguent dangereusement avec le chaos politique en Afrique noire et au Proche-Orient. Autant de raisons qui font de nos frontières de véritables passoires. Le nombre de clandestins qui ont franchi les frontières de l’Europe a ainsi triplé en 2014. Et ne parlons pas des opérations de surveillance en Méditerranée qui s’apparentent plutôt à une recherche de l’invasion maximale…

Crédit photo : Manuel Canevet, via Wikipédia, (cc).

La conversion à l'islam d'un jeune élu local du Front national dérange logiquement le parti

La conversion à l’islam d’un jeune élu local du Front national dérange logiquement le parti

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – A 22 ans Maxence Buttey est conseiller municipal Front national à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Il s’est converti du catholicisme à l’islam il y a 3 mois.
Le jeune élu a envoyé une vidéo d’explication aux cadres du bureau départemental du FN, vidéo considérée comme prosélyte.

Résultat : ses responsabilités au bureau départemental du FN lui ont été supprimées.

Gaëtan Dussausaye, le nouveau directeur du Front national de la jeunesse a expliqué cette décision aujourd’hui sur France 3 Ile-de-France :
“La conversion de Monsieur Maxence Buttey n’est absolument pas un problème au Front National. Par contre ce qui pose problème et nous a amené, du moins au niveau départemental, à prendre des décisions un peu plus fermes à son égard c’est le fait qu’il y avait une action de prosélytisme au sein de la fédération du Front national du 93. (…) Nous avons su qu’apparemment Maxence Buttey partageait des vidéos dans l’optique de convaincre tout son entourage, de convaincre les adhérents.”

Selon Maxence Buttey, il a envoyé une vidéo à des cadres du parti pour expliquer sa conversion “Face à l’incompréhension sur mon choix, j’ai voulu m’expliquer, montrer une autre image de cette religion.” C’était sans doute “un mauvais choix” reconnait-il, de diffuser cette vidéo.

Image en Une : copie d’écran d’une vidéo sur YouTube. DR.

obertone_2319_12469_20121212135800

Nouvelle édition augmentée de “La France Orange Mécanique”, de Laurent Obertone

25/10/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Les éditions Ring viennent d’annoncer la sortie imminente d’une nouvelle édition actualisée, augmentée, non censurée et définitive de la première enquête choc de Laurent Obertone : La France Orange Mécanique.

Voici le teaser officiel :


Nouvelle édition augmentée de "La France Orange… par Editions_Ring


isis

Les candidats au djihad vivent en France, mais la France vit-elle en eux ?

25/10/2014 – FRANCE (NOVOpress via Boulevard Voltaire)
Quel type d’arrière-plan familial peut-il inciter une gamine française de 15 ans à s’enfuir pour rejoindre une région du monde où l’on décapite au couteau des Occidentaux infidèles ?

Dans la rubrique « Société » de Valeurs actuelles du 9 octobre figurait la photo d’une énième maman éplorée fixant l’objectif, portrait de sa jeune fille en bandoulière : Assia, 15 ans, fugueuse candidate au djihad. Selon le magazine, au cours des derniers mois, les cas d’interceptions d’adolescents tentant de rejoindre la Syrie « se sont multipliés ».

L’islamologue Rachid Benzine souligne que l’État islamique est « nourri par un sentiment profond et ancien d’humiliation des peuples arabes par l’Occident » ainsi que « la mémoire des croisades », « des entreprises coloniales [...] en passant par la guerre d’Algérie ». Et si les familles françaises concernées masquaient, cultivaient en leur sein, en lieu et place d’une légitime et sincère affection pour notre pays, un ressentiment suffisamment sourd pour alimenter l’étrange épidémie djihadiste touchant leur juvénile progéniture ?

(…)

L’on ferait bien de s’interroger en haut lieu, plutôt que de se perdre en conjectures sur des histoires de perte de repères communes – paraît-il – à toutes les jeunesses du monde, quel type d’environnement, d’arrière-plan familial peut inciter une gamine française de 15 ans à s’enfuir non pas pour rejoindre la fiesta prohibée du samedi soir, mais une région du monde où – de notoriété publique – l’on décapite au couteau des Occidentaux infidèles.

>> Pour lire l’article dans son intégralité

camera_ottawa

Les caméras de vidéo surveillance qui racontent la fusillade d’Ottawa


Les caméras de surveillance racontent la… par lemondefr

25/10/2014 – OTTAWA (NOVOPress)
Les autorités canadiennes ont diffusé jeudi les images de vidéosurveillance montrant le déroulé de la fusillade d’Ottawa. On y distingue l’apprenti-djihadiste Michael Zehaf-Bibeau, après avoir tiré sur un agent, s’approcher des bâtiments officiels à bord d’un véhicule qu’il quitte avant d’en dérober un autre de force. Il s’est ensuite dirigé vers l’entrée du Parlement.

Des premiers tirs à sa neutralisation il s’est écoulé 5 minutes.

Les nombreux djihadistes turcs en Syrie et en Irak peuvent venir en Europe sans visas

Les nombreux djihadistes turcs en Syrie et en Irak peuvent venir en Europe sans visas

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Observatoire de l’islamisation)
“La porte de l’Europe sans visa va désormais être ouverte”, se félicita le président islamiste de la Turquie Recep Erdogan (photo) après la signature d’un accord avec la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cecilia Malmström, permettant aux ressortissants turcs de venir dans l’espace Schengen sans visas de tourisme . L’accord bilatéral est effectif depuis le 1er janvier 2014.

Alors que la moitié des effectifs du Front Al Nosra en Syrie est composé de turcs, qui garnissent largement les rangs des autres groupes armés djihadistes tels que l’Etat islamique ou le Front Islamique, cette libre circulation est inquiétante. La Turquie laissant à dessein ses frontières ouvertes pour le passage des djihadistes combattant Damas, l’ennemie jurée, il est mécaniquement très simple pour les combattants turcs de prendre ensuite un billet d’avion depuis la Turquie pour rejoindre n’importe quelle ville européenne.

La France n’a aucun moyen de refuser cet accord étant donné qu’elle a ratifié en 1998 (Traité d’Amsterdam) et 2007 (Traité de Lisbonne) le transfert de sa politique migratoire à l’UE. Une coproduction UMP/PS permettant à ce pays où 40% de la population “a une opinion négative des Chrétiens (sondage Université de Sanbancu) de coloniser une Europe devenue la folle du village mondial.

Lire la suite

Manuel Valls veut en finir avec le Parti Socialiste

Manuel Valls veut en finir avec le Parti Socialiste

25/10/2014 – PARIS (NOVOPress via Bulletin de réinformation)
Nous vous rendions compte avant-hier de la zizanie régnant au sein du Parti Socialiste, et de la tentative de Manuel Valls d’y remettre de l’ordre. Plus qu’un rappel à l’ordre, c’est une véritable révolution qu’appelle l’actuel Premier ministre. Dans un entretien à l’Obs paru avant-hier il répond « Pourquoi pas ?» à une question sur un changement de nom du PS, appelant « A un nouveau compromis entre toutes les formes progressistes du pays ».

Loin d’être anecdotique, ce changement d’étiquette confirmerait que le Parti n’a plus de socialiste que le nom

Rappelons qu’à l’origine, avant que le mot ne soit souillé par le marxisme et son incarnation, l’URSS, le socialisme promeut une organisation sociale et économique visant la justice. La gauche en général et le parti socialiste en particulier y ont renoncé depuis longtemps, en cherchant à détruire la cellule stabilisatrice de la société qu’est la famille ; en décrétant le mariage homosexuel ; en promouvant le travail le dimanche ; dernièrement, en réduisant les allocations familiales ; en donnant une charte de la diversité à des salariés qui préféreraient une diminution des charges ; enfin, en cherchant à déconstruire les stéréotypes de genre plutôt qu’à apprendre à lire et réfléchir à nos enfants. Comme Jean‑Claude Michéa le démontre dans son ouvrage « Le complexe d’Orphée », cette idéologie ne répond qu’à un seul impératif, du passé faire table rase, en abattant une à une toutes les frontières du passé : nation, famille et sexe.

Lire la suite

Présence de Thierry Maulnier - par Christopher Gérard

Présence de Thierry Maulnier – par Christopher Gérard

25/10/2014 – PARIS (via Archaïon)
Itinéraire singulier que celui de Jacques Talagrand (1909-1988), mieux connu sous son pseudonyme de L’Action française, Thierry Maulnier (photo). Normalien brillantissime, condisciple de Brasillach, de Bardèche et de Vailland, Maulnier fut l’un des penseurs les plus originaux de sa génération, celle des fameux non conformistes des années 30, avant de devenir l’un des grands critiques dramatiques de l’après-guerre, ainsi qu’un essayiste influent, un chroniqueur fort lu du Figaro, et un académicien assidu.

Georges Feltrin-Tracol, "Thierry Maulnier. Un itinéraire singulier"

Georges Feltrin-Tracol, “Thierry Maulnier. Un itinéraire singulier”

Un sympathique essai tente aujourd’hui de sortir Maulnier d’un injuste purgatoire, moins complet bien sûr que la savante biographie qu’E. de Montety a publiée naguère, puisque l’auteur, Georges Feltrin-Tracol, a surtout puisé à des sources de seconde main. Moins consensuel aussi, car ce dernier rappelle à juste titre le rôle métapolitique de Thierry Maulnier, actif dans la critique du communisme en un temps où cette idéologie liberticide crétinisait une large part de l’intelligentsia, mais aussi du libéralisme, parfait destructeur des héritages séculaires. Car Maulnier, en lecteur attentif des Classiques, savait que l’homme, dans la cité, doit demeurer la mesure de toutes choses sous peine de se voir avili et asservi comme il le fut sous Staline, comme il l’est dans notre bel aujourd’hui. Feltrin-Tracol souligne par exemple le fait que, peu après Mai-68, Maulnier s’impliqua aux côtés d’un jeune reître au crâne ras, qui avait tâté de la paille des cachots républicains, dans l’animation d’un Institut d’Etudes occidentales qui influença la toute jeune nouvelle droite. L’activiste en question s’appelait Dominique Venner, futur écrivain et directeur de la Nouvelle Revue d’Histoire

Le digne académicien, le ponte du Figaro, n’avait pas oublié sa jeunesse d’orage, quand, exaltant Nietzsche et Racine dans deux essais mémorables, il critiquait les mythes socialistes ou nationalistes, et analysait cette crise de l’homme européen dont nous ne sommes pas sortis, en tout cas par le haut. Héritier de Maurras, mais de manière critique et sans servilité aucune (posture moins courante qu’on ne le croit chez les intellectuels français, si friands d’obédiences et de chapelles, si perinde ac cadaver), Maulnier prôna dans des brûlots tels que L’Insurgé (dangereusement proche de la Cagoule, comme me le dit un jour le délicieux Pierre Monnier, salué comme il se doit dans la jolie préface de Philippe d’Hugues) ou Combat une révolte spirituelle (et agnostique), aristocratique (et libertaire), conservatrice (et personnaliste), aux antipodes des mises au pas rouges ou brunes. Son credo peut se résumer par une phrase de son vieux maître provençal : « Un ordre qui est une tendresse tutélaire pour la chair et l’âme des hommes et des choses, à qui il permet de naître, de grandir, et de continuer d’être ». En un mot comme en cent, la subversion classique, celle-là même qu’illustra l’écrivain Jacques Laurent.

Lire la suite

New York : un homme partisan du jihad attaque des policiers à la hache

New York : un homme partisan du djihad attaque des policiers à la hache

25/10/2014 – NEW YORK (NOVOpress via La voix du nord)
Un homme partisan du djihad a agressé des policiers à la hache (image) en pleine rue à New York avant d’être abattu, au lendemain de l’attaque contre le Parlement canadien par un assaillant proche des jihadistes.

L’homme est arrivé et, sans un mot, les a attaqués […].


Un homme attaque à la hache 4 policiers à New York par 6MEDIAS

L’Américain, identifié dans les médias comme Zale Thompson, avait estimé dans une vidéo publiée le mois dernier sur un site pro-Etat islamique (EI) que “le jihad est une réponse justifiable à l’oppression des sionistes et des croisés”, a annoncé vendredi le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.
[…]

Pour lire l’article complet c’est ici.

Image en Une : copie d’écran d’une vidéo de la caméra de surveillance sur Internet. DR.

Lunel - Djihad : nos régions ont du talent (Présent 8217)

Lunel – Djihad : nos régions ont du talent (Présent 8217)

24/10/2014 – LUNEL (NOVOpress)
Lunel, terreau du djihadisme français ? Cœur d’une filière de recrutement de moudjahidines ? Et demain Clairac et Saint-Marcel et Plougastel, Eguisheim et Morlaàs ? Nos petits patelins typiques ont radicalement viré de type.

Une du numéro 8217 de "Présent"

Une du numéro 8217 de “Présent”

Quatre jeunes habitants de Lunel dans l’Hérault (25.000 âmes, à l’est de Montpellier) partis rejoindre les rangs des djihadistes en Syrie, ont été tués le week-end dernier lors de combats. L’un des quatre était converti à l’islam, les trois autres de confession musulmane ancienne. Ils étaient accompagnés de leurs compagnes et de leurs bébés. L’une des femmes concernées se dit aujourd’hui désireuse de revenir en France, « après tant de drames »… Merci bien !

L’enquête évoque l’existence d’une « filière de recrutement » à Lunel

Selon des informations diffusées par BFMTV (à prendre avec prudence car de nombreux jeunes islamistes se vantent sur internet d’alimenter BFMTV en fausses informations) les services de police seraient à la recherche d’un homme d’origine syrienne, vu à plusieurs reprises ces derniers temps à Lunel. Il pourrait être le recruteur et l’organisateur des départs vers son pays pour le compte du Front Al Nosra, succursale d’al Qaïda en Syrie, engagé dans la guerre contre le régime de Damas. Selon ces mêmes informations, les quatre djihadistes auraient quitté Lunel par la route pour Barcelone d’où ils auraient embarqué sur des vols à destination de la Turquie, avant de passer clandestinement en Syrie. Ils auraient été accueillis dans un camp d’entraînement d’Al Nosra situé dans un petit village entre la frontière Turque et Alep, par un recruteur venu du Gard.

« Mes frères »

A Lunel où vit une importante communauté maghrébine, les voisins des quatre disparus sont … admiratifs. « C’est mes frères qui sont morts, point, y a rien à dire », lance agacé un « jeune » à un journaliste. Un joint à la bouche et un verre de thé à la menthe à la main. Un cousin des deux frères qui ont trouvé la mort raconte que ces garçons étaient « des personnes normales comme moi, des gens respectables ». « C’est à cause d’Internet, des vidéos sur Youtube, ils étaient sur Facebook. Ce n’est pas la mosquée. Ils ont eu une vision différente peut-être ».

Lire la suite

Méridien Zéro émission n° 205 : "La bataille culturelle peut-elle être gagnée ?"

Méridien Zéro émission n° 205 : “La bataille culturelle peut-elle être gagnée ?”

24/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ce vendredi de 21 heures à 23 heures, Méridien Zéro vous propose une émission très largement consacrée à la 7e journée de la réinformation organisée samedi dernier par Polemia sur le thème de “la bataille culturelle”. Nous avons pu y rencontrer des intervenants – Gabriel Robin (Boulevard Voltaire), Arnaud Naudin (Novopress), Patrick Péhèle (Eléments) ou encore Orick (dessinateur, affichiste [affiche ci-dessous]) – ainsi que des observateurs extérieurs et attentifs, comme David Doucet (Les Inrockuptibles) et Dominique Albertini (Libération). Ces entretiens s’insèrent dans un bilan de la journée que nous menons avec Pierre Brabant (Polemia) et Xavier Eman (Zentropa et Livr’arbitres).

A la barre Gérard Vaudan et Jean-Louis Roumégace, à la technique JLR.

mz-bataille-culturelle

Discours offensif de Marine Le Pen contre l'immigration clandestine à Calais

Discours offensif de Marine Le Pen contre l’immigration clandestine à Calais

24/10/2014 – CALAIS (NOVOpress)
Calais devient de plus en plus en plus un Camp des saints, où les policiers sont débordées, où les habitants n’en peuvent plus et l’on assiste à des rixes parfois mortelles entre différentes ethnies des clandestins. Face à cette situation plus qu’explosive, Marine Le Pen a frappé un grand coup en s’y rendant aujourd’hui et en prononçant un discours offensif contre l’immigration clandestine.


Lire la suite

angela-merkel-1

Angela Merkel : “l’Islam fait partie de l’Allemagne”

24/10/2014 – BERLIN (NOVOPress)
Dans un récent discours, la chancelière allemande – Angela Merkel – a souhaité rappeler que l’islam devait être considéré comme faisant partie intégrante de la culture allemande…

De leur côté, les mouvements salafistes – qui se développent sur le sol allemand – doivent déjà considérer que l’Allemagne est déjà devenue une terre d’islam…


Samedi 25 octobre, rencontre à Nice avec Philippe Vardon autour de son livre "Militants"

Samedi 25 octobre, rencontre à Nice avec Philippe Vardon autour de son livre “Militants”

24/10/2014 – NICE (NOVOpress)
Philippe Vardon présentera son livre “Militants” demain samedi 25 octobre à 15h30 à l’Hôtel Splendid (50 bd Victor Hugo) à Nice. Au programme : résentation de l’ouvrage, discussion avec l’auteur (à propos du livre ou de ses autres ouvrages et engagements) à travers les questions de la salle, et dédicaces à l’issue de la rencontre. Le livre sera en vente sur place (10€).

ottawa_PHO2fc5ecd8-5ad7-11e4-9188-3ec9b049cbf1-805x453

De Mohamed Merah au tireur d’Ottawa : portrait du loup solitaire islamiste

24/10/2014 – PARIS (NOVOPress via Le Figaro)
Alors que le Canada reste sous le choc de la fusillade qui a eu lieu à Ottawa ce jeudi, le spécialiste du terrorisme Thibault de Montbrial dresse, dans le Figaro, le portrait type du loup solitaire.

Selon lui, depuis quelques années, les musulmans convertis apparaissent souvent comme les plus radicaux dans les mots comme dans les actes. Le processus de conversion puis de radicalisation se développe, de manière inquiètante, en France. C’est ainsi que les services spécialisés considèrent que le nombre de convertis à l’Islam augmente d’environ 60% par an depuis le début de la décennie.

À la faveur d’Internet, on a vu des cas de conversions qui n’ont pris que quelques semaines! Le prosélytisme salafiste joue également un rôle important dans ce processus de radicalisation. En France, certaines zones sont en pratique sous la coupe de ces extrémistes et n’ont déjà plus grand chose à voir avec la République française: on peut ainsi parler de parties des Yvelines, de certaines banlieues toulousaines, ou encore du sud-est du pays. Enfin, le troisième grand cercle de radicalisation est la prison. Ces trois cercles – internet, les salafistes et la prison – sont les principaux vecteurs de la pensée musulmane radicale aujourd’hui.


Les folies du pédagogisme totalitaire, par Claude Lorne

Les folies du pédagogisme totalitaire, par Claude Lorne

« Mais que dire du jargon utilisé par les technos de l’Educ’ nat’ dans les centres de formation des jeunes professeurs en instance de titularisation ? »
Le 12 octobre, l’écrivain Christian Combaz épinglait le ministre Fleur Pellerin et la novlangue des technocrates de la Culture (1) dont il citait quelques formules alambiquées telle « Développer les moyens dédiés à l’éducation artistique et culturelle, à l’accès à la culture et à la démocratisation culturelle grâce notamment aux politiques transversales de médiation et au plan de développement de l’éducation artistique et culturelle ». Mais que dire du jargon utilisé par les technos de l’Educ’ nat’ dans les centres de formation des jeunes professeurs en instance de titularisation ?


A cet égard, le témoignage d’Emmanuelle Delacomptée, qui, d’une plume allègre, relate dans Molière à la campagne (2) sa première année d’enseignement en Normandie, est proprement hallucinant.

Novterminologie : lancer du « référentiel bondissant » par le « segment mobile »

Passons sur les « géniteurs d’apprenants » (les parents d’élèves) et les « séquences » qui ont remplacé les cours d’antan, termes relativement traduisibles. Mais sait-on que les « lectures cursives » sont les lectures à faire à la maison ? qu’un « référentiel bondissant » est un ballon et un « référentiel bondissant oblique » un ballon de rugby (oblong serait plus indiqué) tandis que le bras est un « segment mobile » ? Et malheur au petit prof qui oublie cette novterminologie : « Il s’agit d’être précis dans son discours », lui rétorque le formateur, qui rappelle « qu’on ne dit plus grammaire mais “discours raisonné de la langue”, ni discours indirect mais “paroles rapportées indirectement” ou, à la rigueur, “énoncé coupé”, par opposition à “énoncé ancré” ». Bien entendu, les compléments ne sont plus d’objet indirect ni même circonstanciels comme naguère mais « non essentiels » et les professeurs de français d’un même établissement sont sommés de se « réunir à chaque rentrée pour harmoniser [leur] terminologie ».

Lire la suite

Nice : Sarkozy résistant au grand remplacement… en paroles

Nice : Sarkozy résistant au grand remplacement… en paroles

24/10/2014 – NICE (NOVOPress via Bulletin de réinformation)
Parti à la chasse aux électeurs du FN, l’ancien président a organisé, mardi soir, un rassemblement à la tonalité très droitière à Nice. Il y a affirmé : « L’immigration ne doit pas être un sujet tabou mais un sujet majeur, car cela menace notre façon de vivre ». (…) « Les Français veulent rester en France, que la France ne ressemble pas à un autre pays. Nous voulons bien accueillir les autres, mais nous ne voulons pas changer notre pays ».

 Nicolas Sarkozy a plaidé pour « la maîtrise des flux migratoires », sans quoi « nous irons de catastrophe en catastrophe ». Enfin, il a ajouté que « nous ne pouvons plus donner des allocations aux personnes se trouvant illégalement en France », critiquant : « L’aide médicale d’Etat se montait à 500 millions d’euros, en 2012, 800 millions en 2013 !».

Hélas, derrière les paroles, il y a les actes. Nicolas Sarkozy, entre 2007 et 2012, a pratiqué l’ouverture à gauche, défendu un discours en faveur du métissage et de l’islam, et laissé entrer 210 000 immigrés par an. Plus que sous le gouvernement Jospin !

Décidément, il n’a honte de rien. Mais comme a dit Patrick Buisson, avant-hier : « Sarkozy sera mort politiquement, avant de l’être juridiquement ».

 

Crédit photo : World Economic Forum, via Flickr, (cc).