À la une

Election présidentielle en Algérie : la corruption au pouvoir

19/04/2014 – ALGER (NOVOpress via Kiosque courtois)
Jeudi, les Algériens étaient appelés à élire un nouveau président parmi les six candidats, dans un climat de tension palpable. Plusieurs incidents ont éclaté dans plusieurs villes du pays : des bureaux de vote ont été saccagés, au sud‑est d’Alger. Des affrontements violents ont même éclaté entre des jeunes et la police dans le nord‑est du pays.

Ces élections se sont exportées également en France, où environ 815 000 Algériens se sont inscrits sur les listes électorales, sur les cinq millions vivants en France.

Le président actuel Bouteflika (photo), favori de l’élection, a été réélu avec plus de 81 % des voix. Son principal adversaire, l’ex‑Premier ministre Ali Benflis, l’accuse de fraude électorale…
Pourtant, Bouteflika fait l’objet de nombreuses critiques. A raison, car ses trois mandats ont été marqués par d’innombrables affaires de corruption.

Lire la suite

Idiocratie : oubliez l’araignée, vous achèterez bientôt du « steak trois étoiles »

Idiocratie : oubliez l’araignée, vous achèterez bientôt du « steak trois étoiles »

(…) Les professionnels de la viande œuvrent en coulisses depuis 2006 pour une réforme qu’ils qualifient « d’historique » : faire évoluer la dénomination des morceaux de viande en grande distribution. – « Arrêtons d’abêtir nos concitoyens » – Christian Le Lann, président de la Confédération française de la boucherie charcuterie traiteur (CFBCT), n’est pas fan de cette réforme. Il a un peu de mal à entendre qu’on veuille « changer des choses qui existent depuis des décennies » :

« La simplicité pour des buts mercantiles, c’est pas notre truc. Ce n’est pas plus mal d’appeler une araignée une araignée, plutôt qu’un steak deux étoiles… Il faudrait oublier la fausse-araignée, la poire, le merlan, l’aiguillette baronne ? On ne doit pas se laisser imposer notre bouffe par l’industrie agroalimentaire. Arrêtons d’abêtir nos concitoyens. »

Source : rue89.nouvelobs.com
Crédit photo : parfonium via Flickr (cc)

Vu sur Facebook

Pourquoi Edward Snowden a utilisé Tails Linux pour organiser sa fuite

Publié le

Poutine dialogue avec Snowden en “professionnels” : nous ne faisons pas d’écoutes de masse (vidéo)

19/04/2014 – MOSCOU (NOVOpress) – Jeudi le président russe, participait à l’émission “Ligne directe avec Vladimir Poutine” au cours de laquelle il a été interrogé par l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, réfugié en Russie.

Snowden a demandé à Poutine “est-ce que la Russie intercepte, stocke ou analyse d’une quelconque façon les communications de millions d’individus? “ comme les Etats-Unis. Il a ajouté [cette partie ne figure pas dans l'extrait vidéo ci-dessous sous-titré en français] qu’aux Etats-Unis deux enquêtes indépendantes tout comme une Cour Fédérale ont concluent que ces programmes étaient inefficaces pour stopper le terrorisme et qu’ils s’immiscent de façon déraisonnable dans la vie privée des citoyens ordinaires.

Avec humour Vladimir Poutine (ancien du KGB) répond qu’ils vont pouvoir parler d’écoutes en professionnels. La Russie ne fait pas d’écoutes de masse, la loi russe l’interdit et… elle a moins d’argent que les USA. Il espère que cela ne se fera jamais en Russie.

Publié le
La "rumeur du 9-3" n'est pas qu'une rumeur : la preuve par les mineurs isolés étrangers

La “rumeur du 9-3″ n’est pas qu’une rumeur : la preuve par les mineurs isolés étrangers

 « En définitive la question des mineurs isolés étrangers (MIE) apparaît comme une plaie de plus ouverte au flanc de la politique migratoire de la France et des institutions sociales des collectivités territoriales. »

♦ Pendant les élections municipales les socialistes et les médias de propagande ont accusé certains candidats, du RBM notamment, de propager la « rumeur du 9-3 » : l’affirmation selon laquelle les pouvoirs publics répartiraient en province certaines catégories d’étrangers. Or il ne s’agit pas de rumeurs mais de faits :

  • - s’agissant des demandeurs d’asile, comme le montre un rapport parlementaire et l’étude de l’Institut de géopolitique des populations, «Le roman noir des demandeurs d’asile».
  • - s’agissant aussi des mineurs isolés étrangers  qui bénéficient d’une préférence étrangère de fait et saturent les services de l’Aide sociale à l’enfance de la France profonde, au grand dam des sénateurs Arthuis et Doligé.

André Posokhow fait le point pour Polémia.
Polémia

Lire la suite

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

18/04/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
L’Assemblée avait adopté le 28 janvier dernier à une large majorité le projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes défendu par Najat Vallaud‑Belakacem. Ce projet a été voté hier en seconde lecture par le Sénat.

De multiples mesures symboliques, comme la suppression de l’expression « bon père de famille » utilisée dans plusieurs textes de lois était prévue. Des obligations de parité étaient également mises en place dans un certain nombre de structures, afin d’obliger les hommes et les femmes de France à se singer mutuellement dans la vie de tous les jours. La réduction de 6 mois du congé parental est également prévue lorsque le père n’a pas pris son congé parental. Une façon pour l’Etat de s’immiscer un peu plus dans les familles.

Le Sénat a effectué quelques modifications marginales sur le texte de loi, sans en modifier pourtant l’esprit

Lire la suite