Attentats en France (Présent 8257)

Attentats en France (Présent 8257)

22/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
On n’est à l’abri nulle part. A l’approche du jour de Noël en France, comme dans les pays sous persécution islamiste, on peut donc se faire égorger dans un magasin, renverser dans la rue aux cris d’« Allah Akbar ». Mais il ne faut surtout pas dire que nous sommes en guerre.

Est-ce que chez nous aussi, désormais, l’approche de Noël va être teintée d’anxiété et de peur, parce que cette période augmente le risque d’attentats islamistes contre la population ?

Attentats en France (Présent 8257)L’un des barbus (photo ci contre) a fait irruption samedi dans un commissariat et poignardé trois policiers en hurlant « Allah Akbar » jusqu’à son dernier souffle, avant d’être abattu. Il avait pris le nom musulman de Bilal lors de sa conversion à l’islam. Son frère, islamiste radical, tentait de partir pour la Syrie comme djihadiste.

Mais pour le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve cet agresseur de Joué-lès-Tours semble « à la fois très mystérieux et très déstabilisé ».

Attentats en France (Présent 8257)L’autre barbu, vêtu d’une djellabah, a foncé dans la foule en voiture dimanche soir sur une place de Dijon, percutant onze personnes dont des enfants, toujours aux cris d’« Allah Akbar » et « Pour les enfants de Palestine ». De plus en plus mystérieux…

Bilal brandissait le drapeau de l’Etat islamique sur sa page facebook. Or, l’organisation terroriste vient d’appeler cette semaine sur les sites djihadistes à attaquer les intérêts français et les Français en général. L’EI encourage les candidats au djihad à lancer des attaques contre les « infidèles », militaires, policiers ou même civils. Mais comme le dit un spécialiste télé du djihadisme, « ce ne sont que des coïncidences » !

Lire la suite

939972bruckner19

Pascal Bruckner : «L’affaire Zemmour révèle que le débat est devenu impossible en France»

22/12/2014 – FRANCE (NOVOpress via FigaroVox)
L’essayiste Pascal Bruckner a souhaité réagir à l’affaire Zemmour ainsi qu’à l’attaque qui a frappé le commissariat de Joué-lès-Tours samedi dernier.

Que vous inspire l’«affaire Zemmour»?

Cet incident dérisoire est révélateur de l’état du débat en France qui est pratiquement devenu impossible. On ne discute plus, on scrute les moindres propos des personnes publiques. On traque le dérapage et la sphère politico-médiatique se transforme en club de sémanticiens fous. Le moindre mot qui porte à contestation est immédiatement soumis au tribunal de la correction politique. Tout ça se fait au détriment de la liberté d’expression. Je suis pour ma part un libéral à l’anglo-saxonne, opposé à toute restriction de l’expression publique et de la parole. Même les plus bêtes et les plus odieuses. D’autant que la censure aboutit inévitablement au résultat inverse de ce qu’elle recherche.

Que vous inspire l’attentat de Joué-lès-Tours?

C’était malheureusement prévisible. Dans une interview au Figaro, au lendemain de la mort d’Hervé Gourdelle, j’avais annoncé de telles tragédies. L’État islamique a commandé explicitement à tous les croyants de tuer à n’importe quel prix. De Sydney à Joué-lès-Tours et de Peshawar à Londres, la planète entière est devenue une zone à risque. Le nihilisme djihadiste menace partout et tout le temps et d’abord les musulmans eux-mêmes. L’année 2014 restera celle où nous avons pris la mesure de cette menace concrète et mondiale.


dijon

Dijon : Il a fauché onze piétons en hurlant «Allah Akbar !»

22/12/2014 – DIJON (NOVOpress)
La piste terroriste se confirme. Selon les premiers éléments de l’audition, l’homme qui a renversé 11 personnes à Dijon au cri de «Allah Akbar !» (Dieu est grand) aurait prémédité son acte et voulait s’attaquer à des policiers et des militaires. Le domicile du prévenu devait être perquisitionné, et son ordinateur saisi pour être épluché. La sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire va être associée à l’enquête. Suivant les résultats de l’audition et des perquisitions, le parquet anti-terroriste pourrait être saisi.

Cette agression survient au lendemain de l’attaque du commissariat de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire), où l’assaillant avait agressé des policiers en criant «Allah Akbar». Le risque d’attentats islamistes commis en France, notamment par des djihadistes de retour de Syrie ou des individus “isolés autoradicalisés”, est pris très au sérieux par les services français.



Vu sur Facebook

La malheureuse coïncidence de Joué-lès-Tours (suivie de celle de Dijon)

Publié le
Le réveil de la civilisation européenne - par Javier Portella

Le réveil de la civilisation européenne – par Javier Portella

22/12/2014 – MADRID (via Boulevard Voltaire)
Pourquoi faudrait-il que notre civilisation soit réveillée ? Serait-elle à ce point endormie, en train peut-être de « se suicider », comme dit l’autre ? Que nous sommes endormis, en état de léthargie, que nos principes les plus profonds sont en proie à une déliquescence qui risque de nous faire disparaître en tant que civilisation : voilà ce que pense Dominique Venner – c’est là, d’ailleurs, la raison dernière pour laquelle il s’est sacrifié.

Mais voilà également, bien que développé sur un registre différent, le fond de la pensée d’un Éric Zemmour. Ni lui ni Venner ne sont pourtant les seuls à tirer sur la sonnette d’alarme. C’est tout un courant de plus en plus large de pensée qui fait ainsi vaciller l’hégémonie culturelle… de la gauche, certes, mais de la droite aussi : de cette droite libérale, mondialiste, matérialiste et individualiste qui nous mène autant que « les forces du progrès » au déclin.

Or, ce qui au début n’était qu’une affaire d’intellectuels ne l’est plus. Les gens commencent à être réceptifs à un tel malaise ; davantage : à la sensibilité, à l’imaginaire que tout cela implique, même s’il faut rappeler que de tels changements ne se font jamais du jour au lendemain, même s’il est évident que rien n’est encore joué et que nous n’en sommes qu’au début d’un tel réveil.

Les gens commencent à être réceptifs à un tel malaise ; davantage : à la sensibilité, à l’imaginaire que tout cela implique, même s’il faut rappeler que de tels changements ne se font jamais du jour au lendemain, même s’il est évident que rien n’est encore joué et que nous n’en sommes qu’au début d’un tel réveil.

C’est dans ce cadre qu’une nouvelle initiative vient d’être lancée. Elle s’appelle Institut Iliade pour la défense et le réveil de la civilisation européenne. L’initiative est doublement nouvelle : par le fond – par l’appel qui est lancé hors des vieilles ornières « droite-gauche » – et par la forme – par le recours, à travers une grande beauté, aux moyens les plus modernes de diffusion.

Lire la suite

Vu sur Facebook

Merlin l’Enchanteur, de la légende à la science

Publié le
Musée de l’immigration : entre inversion des valeurs et haine de soi… - par Christian Vanneste

Musée de l’immigration : entre inversion des valeurs et haine de soi… – par Christian Vanneste

21/12/2014 – PARIS (via Polémia)
A la Porte Dorée, François Hollande a relancé la rengaine de l’immigration heureuse et redonné la migraine à notre identité malheureuse.

La France a mal à sa mémoire. Les immigrés, une chance pour la France ; le maintien de la passoire Schengen ; le vote des étrangers, François Hollande a sorti le drapeau rouge, façon de rallier les siens, et d’exciter les autres.

Ce discours illustre la décadence intellectuelle et morale accélérée de notre pays. D’une part, l’idéologie de la haine de soi exerce sur les débats une pression quasi totalitaire qui proscrit toute référence à l’identité nationale au profit de l’adulation des différences, c’est-à-dire de l’identité des autres. D’autre part, le sujet fait l’objet d’une manipulation politicienne d’un niveau qui ne relève pas celui du pays.

Donc « notre » président a inauguré la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Curieuse inauguration d’un musée ouvert depuis 2007 ! Sa genèse en dit long sur l’inconscient chargé de notre nation.

A la Porte Dorée, à Paris, il y avait un lieu consacré à valoriser la mission colonisatrice et civilisatrice de la France, qui avait (quelle horreur !) abrité l’Exposition coloniale de 1931. Comme il avait été vidé des collections transportées au Quai Branly, la pyramide de Chirac, on a pensé à une autre destination. Suggérée à Lionel Jospin par l’Association pour un musée de l’immigration, regroupant des historiens et des militants puisque, paraît-il, la distinction s’impose, l’idée d’un remplacement du culte du rayonnement français par son contraire, la repentance coloniale et la richesse des apports de l’immigration, s’est imposée.

Son aménagement a coûté 20 millions d’euros, son coût de fonctionnement est de 7 millions. Il n’accueille que 100.000 visiteurs par an dont 80% bénéficient de la gratuité, et dont une grande partie est constituée par le public captif des écoles. C’est peu à côté du 1,3 million du Quai Branly, des 9 millions du Louvre et des 7 millions de Versailles.

Lire la suite

Bilâl Nzohabonayo, l’islamiste de Joué-lès-Tours avait annoncé en vidéo qu’il ne paierait pas ses dettes !

21/12/2014 – JOUE-LES-TOURS (NOVOpress)
Bilâl Nzohabonayo, qui a blessé avec un couteau samedi trois policiers en plein commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) avait publié une vidéo prévenant ceux à qui il devait de l’argent qu’il ne les paierait pas. En effet il “change de vie” (pour mourir en martyr de l’Islam ?).

Ce “Français” né au Burundi a tenté de tuer ses cibles en criant “Allahou Akbar” et a été abattu par les forces de l’ordre.

Publié le
ei_frs

Un djihadiste “français” appelle les musulmans à tuer des Français

21/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Cette semaine une nouvelle vidéo de propagande incitant les musulmans de France à imiter Mohamed Merah a encore été diffusée.

Le djihadiste “français” qui s’exprime dans cette vidéo, appelle les musulmans à venir combattre aux côtés de l’État islamique ou bien à commettre directement des attaques en France.

Voici quelques extraits :

« Faites exploser la France ! Réduisez la France en miettes ! Explosez la tête des ces kouffars [infidèles] ! »

« Prenez exemple sur notre frère Mohamed Merah. Tuez-les où qu’ils soient, ne les laissez pas vivre en paix ! »

« Et si tu n’arrives pas à te procurer un pistolet, il y a des pierres, des couteaux… »

Romain Caillet rappelle que l’attaque menée à Joué-lès-Tours par l’islamiste Bilâl Nzohabonayo intervient juste après la diffusion de cette vidéo de l’EI…

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XII)

♦ Michel Geoffroy poursuit sa tâche de sondeur bénédictin en nous présentant une nouvelle fois les feuilles de route des Français avec sa douzième édition. Quelle que soit la rubrique, on relèvera chez nos compatriotes une grande lassitude, pour ne pas dire une sorte de découragement, face aux actions (ou aux non-actions) de l’exécutif.

C’est au moment où les Français sont de plus en plus opposés à l’extension du droit de vote pour les étrangers non-communautaires que François Hollande choisit de relancer son engagement de campagne, lors de son discours à l’occasion de l’inauguration du Musée de l’immigration le 16 décembre 2014.
Polémia


La confiance ?

86% des personnes interrogées estiment que la politique économique actuelle du gouvernement est mauvaise. Elles ne sont que 14% à la voir sous un jour favorable. Le rejet provient tant des personnes se réclamant de la droite (95% de mauvaises opinions) que de la gauche (71%) (enquête ODOXA /les Echos des 4 et 5 décembre).

La sécurité ?

47% des personnes interrogées déclarent se sentir « souvent » ou « parfois » en insécurité dans les transports en commun ; ce taux monte à 57% pour les personnes habitant l’Ile-de-France et à 53% pour les usagers du RER (sondage OpinionWay/Axis Communications du 1er au 2 octobre).

Lire la suite

joue2

Bilâl Nzohabonayo, l’islamiste qui a voulu tuer trois policiers à Joué-lès-Tours

21/12/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Bertrand Nzohabonayo, un converti à l’islam sous le nom de Bilâl Nzohabonayo, a attaqué samedi des policiers en plein commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Il a tenté de tuer ses cibles en criant “Allahou Akbar”.

Les autorités ne veulent pas faire le lien entre cette tentative de meurtre et les appels récurrents lancés via YouTube depuis la Syrie et l’Irak par les djihadistes de l’État islamique. Même si le drapeau de cette organisation sert justement de photo de profil sur le compte Facebook de Bilâl Nzohabonayo…

Selon une source proche de l’enquête, l’attentat d’hier « ressemble au mode d’action préconisé par le groupe État islamique », qui mène le jihad en Syrie et en Irak, « de s’en prendre ainsi aux forces de l’ordre ». Sur une vidéo de propagande de l’EI diffusée cette semaine, l’on voit des djihadistes inciter les musulmans de France à imiter Mohamed Merah : “Si tu n’arrives pas à te procurer un pistolet, il y a des pierres, des couteaux…”.

Toutefois, nous allons probablement avoir droit à la version de l’acte isolé mené par un déséquilibré… L’islam doir rester une chance pour la France. Donc, un seul mot d’ordre : surtout pas d’amalgames !…


Vu sur Facebook

Entretien avec Alain de Benoist

Publié le
Allemagne : Un journaliste de gauche veut bombarder les manifestants anti-islamisation

Allemagne : Un journaliste de gauche veut bombarder les manifestants anti-islamisation

21/12/2014 – DRESDE (NOVOpress)
Condamné en chœur par les partis, les Églises et les media pour ses manifestations pacifiques et de plus en plus nombreuses, le mouvement allemand Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident) s’est attiré la haine furieuse de tous les militants immigrationnistes.

La palme dans le déchaînement revient pour l’instant à Fabian Köhler, journaliste au quotidien Neues Deutschland (ancien organe officiel du Parti Communiste de la RDA, désormais proche de Die Linke, équivalent et allié allemand du Parti de gauche de Mélenchon), où il est, selon ses dires, spécialiste « de l’immigration et de l’Islam(ophobie) ».

Lundi dernier, en référence au bombardement anglo-américain qui avait anéanti Dresde en février 1945, il a carrément tweeté  : « Encore 10.000 manifestants de Pegida à Dresde [en réalité 15.000 d’après Libération qui n’est pas suspect]. Chers alliés, ce serait de nouveau le moment ! »

 

Repéré par des internautes et relevé par plusieurs sites, notamment le site de réinformation Politically Incorrect, cet appel au meurtre n’a toujours pas été effacé par son auteur. Celui-ci s’est plaint en revanche d’être inondé de messages de protestation « des idiots de Pegida ». Le pauvre homme !

Lire la suite

Pourquoi François Hollande a t-il décidé d'abandonner la Centrafrique à la Séléka ? Par Bernard Lugan

Pourquoi François Hollande a t-il décidé d’abandonner la Centrafrique à la Séléka ? Par Bernard Lugan

Les affrontements qui opposent actuellement anti-balaka et Séléka montrent que la Centrafrique est plus que jamais en perdition. Or, c’est le moment choisi par Paris pour annoncer que d’ici le printemps 2015, l’essentiel du dispositif Sangaris sera retiré. Une décision ahurissante et insolite tout à la fois. En effet :

1) Des élections présidentielles étant “prévues” en 2015, le retrait français va laisser le champ libre à la Séléka qui occupe déjà le centre, le nord et l’est du pays, ainsi que les zones minières. Dans les territoires qu’elle contrôle, les chrétiens sont persécutés ou islamisés et les élections seront “arrangées”.

2) Comme les 8000 hommes du volapük militaire baptisé Minusca (Mission des Nations Unies pour la Centrafrique) seront incapables de se faire respecter, le pays va donc être de fait abandonné à la Séléka. L’Opération Sangaris n’aura donc finalement servi à rien.

 

Dans le dossier de la RCA, François Hollande a constamment tergiversé et accumulé les erreurs :

Lire la suite

[Tribune] Zemmour et le délit de non-dit : le début de la fin - par Ulysse

[Tribune] Zemmour et le délit de non-dit : le début de la fin – par Ulysse

20/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mardi 16 décembre 2014, Bernard Cazeneuve prend publiquement position pour condamner des propos attribués calomnieusement à Éric Zemmour (en l’occurrence l’usage du terme de « déportation » qu’il n’a jamais prononcé). Vendredi 19 décembre 2014, I-Télé, une chaîne d’informations privée met fin à son contrat avec le journaliste.

La gauche cléricale, qui sonde les reins et les cœurs, pénètre en force le mystère des intentions de l’âme a, une nouvelle fois, promulgué son jugement en sorcellerie.

Littéralement, et sans avoir besoin de souscrire à aucune théorie conspirationniste, c’est donc le pouvoir exécutif qui, en pleine lumière -comme un tyran tellement sûr de sa force qu’il ne prend même plus la peine de dissimuler ses entorses à un droit qu’il prétend par ailleurs toujours respecter-, a fait pression sur un organisme privé pour qu’il débarque l’un de ses salariés, au motif que ses propos contreviendraient à l’idéologie dominante. Taubira avait déjà inventé le crime contrefactuel (vous auriez pu être nazi, donc vous êtes potentiellement nazi, donc vous êtes nazi), voilà que Cazeneuve invente le délit de non-dit : vous n’avez pas employé le terme de « déportation », mais vous le pensiez très fort, et ceci tombe sous le coup de la loi et de la justice (qui en l’occurrence ne s’est pas prononcée). La gauche cléricale, qui sonde les reins et les cœurs, pénètre en force le mystère des intentions de l’âme a, une nouvelle fois, promulgué son jugement en sorcellerie. Vous vous excusez ? Vous vous accusez. Vous ne vous excusez pas ? Vous vous accusez quand même. Vous n’avez rien dit ? Oui, mais vous avez pensé. Vous avez seulement pensé ? Oui, mais certaines pensées sont pires que des armes chimiques Monsieur, d’ailleurs si vous n’en avez pas, nous allons vous en trouver… La pénalisation du jugement, la criminalisation des intentions, c’est maintenant.

 

L’évidence aveugle celui qui n’est pas assez pur pour la recevoir, comme le sens littéral finit parfois par échapper à ceux qui se perdent dans de sophistiques considérations sur les sens figurés. Car enfin, que dit Éric Zemmour qui soit si dérangeant ? Si scandaleux ? Si dur à entendre qu’il faille l’interdire à défaut de pouvoir le contredire ? Il aligne, avec plus ou moins de bonheur, (mais toujours beaucoup de courage en des temps rendus sourds à la littéralité du sens), des évidences. Quelles sont-elles ?

1-Un peuple ne peut pas supporter sans finir par connaître une crise majeure et potentiellement meurtrière l’immigration massive de peuples aux coutumes qui lui sont radicalement étrangères, et ce, sans préjuger aucunement de la valeur des unes comme des autres. Zemmour réintroduit donc un paramètre quantitatif, (jamais indifférent au problème de la mesure), dans un champ politique qui prétend s’en affranchir au nom d’un humanisme abstrait pour lequel 1 ou bien 1 million, cela revient au même…

Lire la suite